Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Ma vie de blogueuse

Jean : Mango (old) – Coque personnalisée Galaxy A : Gocustomized – Bougie Jasmin Ylang Ylang : Parks London – Montre : Olivia Burton – Bracelets : Promod, Aliexpress

Article sponsorisé

 

Aujourd’hui, on ne va pas parler tendance, couleurs, look ou conseil en image. Aujourd’hui, j’avais envie de vous raconter comment ma vie a été bouleversée depuis que j’ai commencé à mener une vie de blogueuse !

En réalité, en ce moment, je me pose beaucoup de questions, je fais le point, je m’interroge sur tout un tas de choses… Voilà maintenant 8 mois que j’ai attaqué cette aventure. Qu’en est-il des idées que je m’en étais faites avant ?

*Je suis devenue une geekette

J’ai toujours eu un attrait normal pour la technologie, les réseaux sociaux. Rien de plus. Quand il a fallu se lancer à créer un blog en ignorant tout de la programmation, de wordpress ou de quelque vocabulaire technico-informatico geekisant, j’ai compris toute l’ampleur du challenge !

Avant l’Impatiente, je n’avais ni twitter, ni instagram ni snapchat. Les applications installées sur mon téléphone se limitaitent à facebook, messenger et deezer. Bon, y’avait aussi Zara et asos, d’accord ! Je suivais moi-même une ou deux blogueuses, tout au plus.

Aujourd’hui, 8 mois plus tard, mon samsung hurle à l’agonie de l’espace de stockage et photoshop express et snapseed (logiciels de retouches pour les non-initiés !) sont toujours en arrière-plan. Mon téléphone est surtout devenu mon inséparable, mon précieux, celui sans qui, je suis presque toute nue.

*Le travail, c’est partout et tout le temps

Avant de me lancer, j’étais consciente que c’était un gros défi et que ça allait me demander du travail ! Mais à ce point ?

Quand on pense blogging, on pense rédaction de post. Effectivement, c’est une facette de l’activité, mais c’est loin d’être la seule ! L’investissement est quotidien. Trouver des tenues, les shooter, retoucher les photos, rédiger les posts. Puis promouvoir ses articles, tenter de se faire connaître un peu, poster sur instagram, twitter, facebook.

Dans le tram, dans la voiture, dans les toilettes (mouhaha!) Samsung chéri m’accompagne pour ne jamais perdre une seconde pour retoucher une photo ou faire un retweet ! Le blogging, c’est se rendre compte à quel point les journées sont courtes !

*Vie virtuelle, mais pas que !

Effectivement, je passe plus de temps que jamais sur mon PC, mais en parallèle, j’ai rencontré de chouettes personnes qui n’auraient peut-être jamais traversé ma vie sans ça ! Laureen, dont vous entendez régulièrement parler, photographe, et puit de conseils, c’est maintenant et avant tout, une amitié forte. Le duo de choc Amélie et Laetitia, Naïma l’illustratrice à la voix douce… Eugénie, que je n’ai jamais rencontrée mais qui lance également sa boîte de conseil en image et qui blogue sur popupimage !

 

l'impatiente ma vie de blogueuse

Crèmes : Bioderma et Vichy – Maquillage : Make up for ever, YSL, Chanel, Guerlain, Sephora – Bijoux : Promod – Coque personnalisée Samsung : Gocustomized

*Cultiver le paradoxe

S’il y a quelque chose que j’ai toujours aimé, c’est cultiver les paradoxes. Je suis blonde, je m’intéresse à la mode, et je prends soin de mes looks. Les raccourcis sont tellement rapides.

Blonde = cruche.

Mode = superficiel

Je vous fais pas un dessin. Je sais que certains peuvent se dresser un portrait de moi bien faussé… Et bien je trouve que c’est une force ! Etre identifié comme une cruche superficielle permet à tous ceux qui ne creusent pas plus de ne pas m’attendre au tournant !

Le rapport avec le blogging mode ? Tout a commencé un jour où une amie m’a dit en plaisantant : mais t’es pas vraiment blogueuse mode finalement !

Le contexte : on était à Disney pour le week-end et je portais un combi pantalon en coton imprimé étoile. Pas sexy, on est d’accord ! Ultra confort par contre et complètement adapté à la situation. Ce jour là, ma priorité n’était absolument pas d’être gravure de mode, mais juste de courrater comme une gosse à la recherche de mes héros de dessins animés préférés ! Tout ça pour dire, que je n’ai pas envie de m’inventer et de m’imposer des contraintes parce que j’ai un blog et donc une image à tenir ! Oui, j’adore m’habiller, y réfléchir. Mais pour autant, je n’ai aucun problème à sortir en survêt, ou sans maquillage si l’humeur du jour le veut. Je n’ai rien à prouver, et j’adore tellement pouvoir être princesse un jour et simple le lendemain.

*Ne pas se perdre

De l’extérieur, suivre des blogueuses, c’est croire qu’elles ont une vie de rêve ! Cadre pinterest, bouffe pinterest, tout semble beau tout le temps. Du week-end en amoureux au repas entre copines, tout est instagrammé, propre, esthétique…

L’envers du décor ? Quand chaque moment de ta propre vie devient une jolie mise-en-scène, il n’y a jamais de pause. Etre blogueuse c’est avant tout accepter de se dévoiler un peu, ou beaucoup. Le blogging c’est une ouverture vers les autres. Pour ma part, ce que j’ignorais, c’était que le blogging allait s’emparer de ma vie !

Aujourd’hui, ce n’est pas un problème pour moi, c’est une nouvelle façon de vivre, de s’organiser. Elle ne me déplaît pas ! Mais j’y pense souvent en me disant qu’il faut rester attentif et ne pas se perdre dans une vie mise-en-scène, qui ne serait plus vraiment la sienne.

Il faut surtout savoir rester soi et authentique avant tout. Se respecter aussi, et ne pas faire des choses qui nous dépassent ou ne nous ressemblent pas. Pareil pour les collaborations, il faut savoir faire le tri et rester cohérente !

*Etre ok avec ses aspirations

Lancer son blog, ce n’est pas aspirer à devenir Betty Auttier, Garance Doré ou Chiara Ferragni, même si ça fait briller les yeux. La blogosphère aujourd’hui est remplie de jolis talents qui ne demandent qu’à être connu. Et ce n’est pas facile !

En étant réaliste, l’objectif de chaque personne se lançant dans cette aventure, est d’acquérir un lectorat digne de la qualité de ses articles ! Très honnêtement, c’est parfois difficile de passer de nombreuses heures à la rédaction d’un post qui ne sera que peu lu, ou peu commenté.

Pour en avoir souvent parler avec mes proches, j’apprend à accepter que l’investissement temps et énergie que je fournis pour l’Impatiente m’appartient. Les gens qui m’entourent me soutiennent, j’en suis sûre, mais ils ne peuvent pas m’apporter toute la reconnaissance à laquelle j’aspire. Au début, j’étais surprise que tous mes proches ne partagent pas un article, ne laissent pas de commentaires. Parfois, j’étais même déçue ! Mais j’étais dans le faux ! Aujourd’hui, je me dis que la sincérité prime sur la “pitié” ! Mieux vaut un article partagé parce qu’il a vraiment plu plutôt qu’un article partagé pour rendre service ! C’est à moi de travailler encore plus dur pour gagner en lectorat et en qualité.

Cela dit, le nom de ce blog est l’Impatiente… ah oui, c’est donc ça ! 😉

l'impatiente ma vie de blogueusel'impatiente ma vie de blogueuse

*Les retombées dans la vraie vie

Je suis encore toute jeune dans cet univers, et les découvertes m’attendent encore nombreuses !  Je retiens jusqu’ici, qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, et que c’est la meilleure raison pour être sincère et honnête. Ceci vaut pour la toile comme pour la vie !

 

C’était un peu un article à coeur ouvert, et j’avais envie de partager tout ça avec vous. C’était aussi un article égoïste parce que, finalement, vous en avez peut-être rien à foutre !

 

A très vite !

XxX

13 Responses

Laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *